28/09/2017

28 septembre

Chaque matin, les hommes et les femmes qui prennent soin du réel qui leur est confié sont en train de sauver le monde sans le savoir.  Christiane Singer

Bonne journée !

Commentaires

Merci !
En écho , un texte de Maurice Zundel : " Que Dieu vous soit neuf chaque matin "

Il est impossible de concevoir une religion vivante si Dieu ne nous est pas neuf chaque matin. Nous nous lassons du déjà vu, nous éprouvons constamment le besoin d’un renouvellement. Et un amour qui chaque jour ne découvre pas dans le visage aimé un trait encore inaperçu est bientôt condamné à mort.

La vie de l’Esprit est une découverte inépuisable et il est indispensable, pour que Dieu devienne pour nous un objet passionnément aimé, il est indispensable que, chaque jour, Dieu soit pour nous une découverte nouvelle […]

Tous les grands hommes, tous les génies, tous les savants, tous ceux qui sont à la tête de la course dans l’humanité, sont des êtres qui ont su admirer et s’émerveiller. Et c’est Einstein, un des plus grands savants de tous les temps, qui a dit ce mot magnifique où il nous révèle son âme : L’homme qui a perdu la faculté de s’émerveiller et d’être frappé de respect est comme s’il était mort […]

Chacun de vous a des goûts particuliers. Chacun de vous est attiré par un certain aspect de l’univers : il y en a qui aiment les bois, il y en a qui aiment la mer, il y en a qui aiment la montagne, il y en a qui aiment la musique, d’autres la poésie ; il y en a qui aiment les mathématiques, d’autres l’astronomie – qui d’ailleurs les comprend d’une manière nécessaire – mais chacun dans cette recherche, chacun dans cet amour, chacun dans cette passion, trouve sa source, cette source que Jésus révélait à la Samaritaine au puits de Jacob, et qui nous fait entrer, tous et chacun, dans cette vie éternelle qui est le Dieu vivant au plus intime de nos cœurs.

Il ne faut donc pas penser que la prière pour nous s’épuise dans les formules que nous récitons à l’église, dans le chapelet, dans le chemin de croix, dans le Notre Père où le Je vous salue, Marie. La prière, c’est la respiration même de l’âme qui découvre, tout d’un coup, le visage imprimé dans notre cœur.

- Maurice Zundel (extraits d’une conférence donnée le 5 février 1961)-

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 28/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.