13/11/2017

13 novembre

Ce n’est pas toujours en combattant une grande souffrance qu’on la verra s’éloigner ou régresser.  L’accueillir est l’une des façons de la cueillir et de la déposer au pied de l’arbre, avant qu’elle n’ait donné les graines de la révolte ou de la désespérance.  André-Marie

Bonne journée !

Commentaires

" cueillir ( la souffrance )et la déposer au pied de l' arbre " : Merci André- Marie , c' est très beau !

Eugène Guillevic , lui , parle de DOUCEUR et de LUMIERE . Bonne lecture de ces deux documents :

VOIR


Il s' agit de voir
Tellement plus clair,
de faire avec les choses
comme la lumière .
-Eugène Guillevic -

JE DIS DOUCEUR ( Eugène Guillevic ):

un montage sans son , mais le message vaut la peine d' être lu !

https://www.youtube.com/watch?v=1wHXg7Kqz_8

Très belle journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 13/11/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.