29/12/2017

29 décembre

Il y a des endroits dans le monde dont la simple vue nous décolle l’âme tellement c’est triste : ce sont les endroits où l’argent a tué l’âme.  Christian Bobin

Bonne journée !

Commentaires

Merci pour ce réveil des consciences !
Et si le trésor était ailleurs qu' on ne le pense ?

Connaissez- vous cette légende hindoue ?

Bonne vision et bonne lecture de ceci :

LEGENDE HINDOUE

Bonne vision de cette légende hindoue  magnifiquement illustrée :

https://vimeo.com/81166644

LA CACHETTE INVISIBLE
Autrefois, raconte une vieille légende hindoue, tous les
hommes étaient des dieux.  Mais ils abusèrent tant de leurs
privilèges que Brahmâ, le maître des dieux, décida de leur
ôter ce pouvoir divin et de le cacher en un endroit où il leur
serait impossible de le retrouver.

Brahmâ organisa donc un Conseil pour décider d'une
cachette et les dieux mineurs prirent d'abord la parole:
"Enterrons la divinité de l'homme dans la terre!"

Mais Brahmâ répliqua:
"Je vois que vous connaissez fort mal l'homme!  Il fouillera,
il creusera et, un jour, il finira par trouver.
- Dans ce cas, jetons la divinité dans la profondeur des
océans!"

Mais Brahmâ soupira:
"Tôt ou tard l'homme ira explorer le fond des océans et la
remontera à la surface.  C'est un éternel insatisfait... "
Les dieux mineurs ne savaient plus que dire:

"Où donc la cacher alors?  Car, si nous t'en croyons, il n'est
pas d'endroit, sous terre, dans le ciel ou au fond des mers
que l'homme n'atteindra un jour."

Alors Brahmâ reprit la parole:
"Voici ce que nous ferons!  Nous cacherons la divinité de
l'homme au plus profond de son coeur, car c'est le seul
endroit où il ne songera pas à aller la chercher... "

Et depuis ce temps, l'homme a fait le tour de la terre, il a
creusé, il a exploré, il a fouillé le fonds des mers...  à la
recherche de quelque chose qui se trouve en lui-même.

- Légende hindoue -

Extrait du livre "Paroles de Sagesse Éternelle" - Carnets de sagesse

Excellente journée !

Écrit par : Myriam de Terwangne | 29/12/2017

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.